dimanche 5 avril 2015

Jusqu'à Pâques


Ah, ce printemps, la vie est bien remplie... Comme toujours, sans doute, mais avec les petites pincées d'inattendu pimenté histoire que je ne puisse pas me dire que "ça roule" tout simplement...
Alors, eh bien, puisque je n'ai pas le choix, j'accélère un peu le rythme... et puis je m'accroche aux petites choses. La fête d'anniversaire surprise préparée pour l'homme pendant presque deux mois sans qu'il se doute de rien ;-). Les petits moments calmes où un rayon de soleil vient chatouiller les murs de la maison. Les premières brocantes de la saison. Et puis je mets des fleurs partout...
Et puis il y a aussi le cadeau des fleurs blanches et rosées de l'abricotier du jardin, promesse de futurs abricots? (bien que ce mois de mars venteux et pluvieux me fait craindre une maigre récolte cette année...)
L'un dans l'autre et comme toujours, les jours ont succédé aux jours et les semaines aux semaines à un rythme accéléré. 
Et voilà déjà Pâques, la promesse de vacances entre amis au soleil et les valises à préparer... Mais comme on ne peut pas toujours être efficace et rationnel... et que j'ai croisé au supermarché un plateau d'oeufs blancs à décorer... je me suis lancée en ce samedi saint dans la teinture naturelle de mes oeufs durs... en suivant les "recettes" toutes simples trouvées ici
Des peaux d'oignons (jaunes et rouges), du chou rouge (bouilli avec ou sans vinaigre) (ces deux ingrédients donnent des super résultats!) et aussi des framboises et des épinards (résultats moins impressionnants...)



Des temps de trempage plus ou moins longs (de quelques minutes à toute la nuit...) pour obtenir des nuances plus ou moins foncées... un petit peu d'huile passée au pinceau sur les oeufs une fois secs pour unifier et faire légèrement briller leurs couleurs... et au final une jolie palette pour le matin de Pâques...
 Joyeuses Pâques et bonne "orgie" de chocolat à vous!

lundi 23 mars 2015

Amsterdam : les bonnes adresses promises...


Héhé, je vois que le billet "bonnes adresses" est attendu avec impatience ! J'avoue que pour moi aussi les blogs sont une bonne source d'inspiration de bonnes adresses en voyage, surtout depuis notre voyage à Berlin en mars dernier où si nous nous sommes sentis bien dans cette ville, c'est en bonne partie grâce aux bonnes adresses que j'avais dénichées sur le blog de Sandra et  dans les billets tendres et nostalgiques de Poppies in October, qui n'a pas son pareil pour "raconter" une ville!

Je n'ai pas son talent mais par contre je partage volontiers nos coups de coeur :
- nous avons voyagé en Thaly*s, et  même si on ne gagne guère de temps par rapport à un trajet en voiture depuis Bruxelles, c'est chouette de prendre le train, de bavarder et de choisir dans les guides les visites qu'on voudrait faire...
- nous avons logé au Volkshotel, un hôtel tout neuf (ouvert en août 14), hôtel très sympa! Très bien situé aussi, en face d'une station de métro (10-15 minutes de trajet jusqu'à la gare centrale), et à quelques pas du fleuve Amstel, celui qu'on longe donc en vélo pour atteindre le centre ville en un petit quart d'heure! L'ambiance de l'hôtel m'a fait penser au Michelberger que nous avions adoré à Berlin, même si celui ci n'est quand même pas tout à fait aussi chaleureux...
A part le petit déjeuner que je n'ai pas trouvé terrible (je vous suggère de le prendre dans un bar à l'extérieur, ce que nous avons fait le 2e jour), nous avons tout aimé !
Notre grande chambre sur le thème "Nature" (c'était la chambre "Cabin in the Woods", oui j'ai un peu cassé la tirelire mais c'était un cadeau après tout!), la grande douche et la grande baignoire, et la possibilité de se projeter films ou séries depuis notre lit (au choix la télé, la possibilité de brancher un ordi portable ou l'accès au catalogue Netfl*x)... séance de rattrapage pour nous, nous avons regardé en trois jours toute la première saison de "Downton Abbey" et franchement traîner au lit le matin en se faisant un petit épisode, c'est pour nous aussi incongru que délicieux !
Et puis on a profité aussi du "Badplaats", sur la terrasse du 8e étage, un sauna et de grandes baignoires nordiques en bois, rondes, pour s'immerger jusqu'aux épaules dans l'eau chaude en regardant la vue sur la ville... un dimanche matin brumeux et un super souvenir pour nous !
Le Volkshotel a son propre service de locations de vélos, très pratique (trajet gare-hôtel en métro, et puis tous les autres trajets du week-end à vélo, jusqu'au moment où on a récupéré nos valises pour repartir à la gare), les vélos étaient confortables et en bon état (des grands vélos noirs hollandais à pneus blancs et larges...), et puisque nous louions une "chambre spéciale", le prêt des vélos étaient compris dans le prix de la chambre ! (sinon compter une dizaine d'euros/jour). 

Pour les restaurants, nous avons testé
"De Kas" (la Serre), très chouette cadre (une grande serre où sont cultivés les légumes que vous retrouvez après dans vos assiettes, grande cuisine ouverte), accueil et service très prévenant et assiettes à la hauteur ! (ce n'est pas un resto "bon marché" par contre mais parfait pour une soirée romantique), tout à fait accessible depuis l'hôtel en dix bonnes minutes de vélo,

"Envy"  , situé dans le centre historique, le long d'un canal, restaurant titulaire d'un "bib gourmand", également une chouette soirée (même si des deux j'ai préféré "de Kas")
Pour ces deux restos il faut impérativement réserver pour les soirs de week-end en tous cas (très simple via leurs sites internet respectifs)
Nous n'avons par contre pas pu tester Gartine, faute d'avoir réservé justement :-(  le lieu semblait très chaleureux, nous avions bien envie de nous installer après avoir poussé la porte... la serveuse semblait sincèrement désolée pour nous...  vous savez donc ce qui vous reste à faire si vous projetez d'aller à Amsterdam... (pour le petit déjeuner, le brunch ou le lunch)

Pour le lunch, sinon, nos bons plans :
- la chaîne "Sla" propose dans cinq ou six adresses à Amsterdam des bars à salade où on l'on vous sert des salades composées selon la sélection du mois ou que vous choisissez vous mêmes, c'est bio, copieusement servi, frais et très bon pour un prix très correct (une dizaine d'euros pour une grande salade repas), accueil très gentil (attention paiement uniquement par carte bancaire, pas de cash)
- nous avons aussi mangé sur le pouce chez Finch, sur la très chouette place du Noordermarkt (dans le quartier de Jordaan), ambiance chaleureuse, et bons petits casse croûtes pas trop chers!
 - le café Esprit (oui, la marque de vêtements) a aussi été une halte accueillante (sur le Spui à côté du Béguinage/ Begijnhof)

Visites :
nous n'avions pas le courage de faire les grands musées, l'idée de faire la queue me fatiguait à l'avance (tant pis, on devra y retourner pour voir les Rembrandt du Rijksmuseum... nous avions tellement aimé "Late Rembrandt", qui y est exposée actuellement, à Londres en novembre!)!
 Nous avons surtout profité de nous balader à vélo au hasard des rues, des canaux, des petits ponts (sooo romantic ;-) )... (sauf quand nous sommes arrivés de manière non préméditée au coeur du quartier "rouge" dont nous nous sommes empressés de nous enfuir!)
Mais nous avons aimé :
- les deux musées de la photo situés le long du Kaisergracht, Foam et la Huis Marseille (dont nous avons beaucoup aimé l'exposition actuelle "Cor was hère")

- l'incroyable bibliothèque publique d'Amsterdam (OBA) située juste à côté de la Gare Centrale. Un rêve de bibliothèque, un magnifique bâtiment de bois, de verre, et de béton. Inauguré en 2007, sur sept étages, 1000 places assises, 490 ordinateurs avec accès internet, des milliers de livres et des dizaines de journaux et magazines(dont une bonne moitié en anglais) en cosulfatation directe... une vue incroyable sur la ville, et le département jeunesse est extra! A ne pas manquer! (Accès libre et gratuit, 7j/7 de 10 à 22h - rien que ça ça fait rêver!) (fermé uniquement les jours fériés) (mon coup de coeur, vous l'aurez compris!)
 (vue depuis la terrasse du bar/restaurant de la bibliothèque au 7e étage)
- le béguinage (Begijnhof)  et le St Andrieshofje, maisonnettes dans des petits îlots de verdure...
- la balade à vélo dans le quartier de "De Pijp" et le Dageraad, ensemble de logements sociaux très inspirant aussi... (qui n'est pas sans rappeler notre quartier du "Logis" à Bruxelles...)
Shopping : nous sommes restés très raisonnables, mais je vous recommande quand même de passer par
- Hay, meubles et décor d'inspiration scandinave, très jolie boutique (près du Begijnhof)
- Laura Dols, boutique de fringues "vintage", plein d'accessoires aussi et un chouette département enfants (Wolvenstraat dans le quartier des Negen Straatjes, "le" quartier shopping!)
- H&M Home (ça n'a rien de typiquement hollandais je sais mais on n'en n'a pas en Belgique, alors j'étais curieuse!) dans la grande boutique H&M sur le Dam
- la minuscule et adorable boutique pour enfants "Unicorn Amsterdam" (plein de chouettes fringues...), dans un petit quartier très mignon... 
- De Weldaad, magasin de déco, de meubles et d'objets anciens sur le Noordermarkt, très jolie boutique, je serais repartie avec la moitié du magasin !
- Et enfin par Marqt : une chaîne de supermarchés bio, un peu partout dans la ville, très chouettes produits y compris des repas à réchauffer, des salades à emporter etc... beaucoup de jolis packaging pour ceux qui aiment (et ça fait des petits souvenirs à prix raisonnables!)
Et vous Amsterdam? Vous connaissez, vous aimez? Des bonnes adresses à partager? 
Nous en tous cas on a bien envie d'y retourner... et cette fois avec les enfants !

samedi 21 mars 2015

Le soleil a rendez-vous avec la lune...

 On a passé un moment, la veille, à chercher dans les boutiques les fameuses lunettes... mais les affichettes étaient collées sur les vitres, partout : "plus de lunettes pour éclipse". J'avais un peu renoncé, un peu oublié aussi j'avoue dans un vendredi plutôt chargé... et puis vers 10h30, en fermant la porte fenêtre de notre chambre, je suis sortie un instant sur le balcon et j'ai levé le nez vers le ciel... et il était là, cet extraordinaire petit croissant de soleil, bien observable à l'oeil nu à travers une couche juste assez épaisse de nuages pour jouer le rôle de lunettes...
 J'ai fait des messages enthousiastes à mon homme, à mes fils, à mes frères et à mon Papa : "Mettez le nez à la fenêtre, on la voit!". Je m'étonnais que les gens dans la rue continuent de vaquer à leurs occupations, j'avais envie de crier "mais levez le nez, enfin!" (mais je ne l'ai pas fait...)
Un de mes frères était déjà bien installé dans la campagne, avec les lunettes et LA lunette d'observation d'astronomie. Mon père, à la côte, avait pris la voiture pour fuir la brume trop épaisse du bord de mer. Et ma mère qui se promenait dans Bruxelles m'a raconté ensuite qu'elle avait interpellé plusieurs passants, qui attendaient comme elle à l'arrêt du tram "regardez, c'est maintenant, on la voit!" ... et qu'ils étaient très contents, eux aussi...
Et oui, l'enthousiasme devant les phénomènes astronomiques, chez nous c'est une affaire de famille! Je me souviens des photos d'une éclipse totale que mon père était parti observer au Kenya (où son frère vivait alors) lorsque j'étais petite et qui me faisaient rêver... des séances d'observation tous ensemble de la comète de Halley en 1986 (j'avais douze ans et demi...) et bien sûr de l'éclipse totale de soleil en 99, nous avions fait avec mes parents, mon homme et bébé Gilles (7 mois et demi) les deux heures de route qu'il fallait pour pouvoir l'observer dans sa totalité, dans un coin de campagne française bien plat et dégagé... et la petite fille née ce jour-là chez nos amis reste l'enfant "née le jour de l'éclipse", le 11 août 99!)
Du coup, quelle chance cette intuition qui m'a fait sortir sur le balcon, juste à l'heure du rendez vous, tout simplement...
Et chez vous, l'éclipse, visible ou décevante?