mercredi 26 août 2015

Balades

Alors qu'ici ça commence à sentir méchamment la rentrée (J-6 avant l'entrée de Félix en 1e primaire, et de Romane en 1e secondaire...), la rentrée aussi au boulot, des copies d'examen de 2e session qui attendent d'être corrigées, un travail de fin d'études à lire, et un livre pour ma future formation, l'agenda qui se remplit de futurs rendez-vous, la matériel scolaire à aller chercher, ne pas oublier de payer ceci et ça et encore ça et puis (mais comment on va faire?), ....les nuits qui se raccourcissent quand la tête est trop pleine de ce qui nous attend... et puis la météo qui se met au diapason... STOP. Respirer. Les vacances ne sont pas si loin, même si le tourbillon aurait vite fait de nous les faire oublier...
Quelques images de nos balades, donc, depuis notre maison turque...
- Le plaisir d'abord de pouvoir aller nager dans la mer, dont nous ne nous sommes pas privés... 
- Le site de Teos, tout proche de notre "chez nous" de cette semaine là... 
Une simple barrière qui protège l'entrée du site, et des pierres éparpillées au milieu des vieux oliviers tordus, qui il y a 2000 ans ont été un temple, un théâtre... La sous exploitation et la non protection du site (celui ci n'étant pas gardé, il suffirait de se baisser pour emporter quelques pierres en "souvenir" (!) disent quelque chose de l'abondance de ce genre de sites dans la région... Et permet de se mettre rapidement dans la peau d'un archéologue!
- Le petit port de pêche, où il y a tant à observer, entre les restaurants de poisson installés sur les bateaux, les marins qui rentrent au port avec la pêche du jour,  et les chats (nombreux et maigres!) qui espèrent en attraper un morceau... 
(je crois que c'est la seule photo que j'ai réussi à faire de nos quatre enfants!) (ahem)

- Et le jour de notre grande excursion, à Ephèse et au Parc national de Dalek près de Kusadasi, où j'ai réussi à partir sans appareil photo ! (sans blague) (oui j'en aurais pleuré...) Il faudra se contenter des photos de l'iTruc donc, et me croire sur parole que cette journée là nous avons vu tant de merveilles...
 (Le site d'Ephèse est lui loin d'être "sous exploité" et c'est un des seuls lieux où nous nous sommes vraiment sentis touristes parmi les touristes, troupeaux groupes de Japonais en tête! La chaleur était écrasante et la lumière rayonnait sur toutes ces pierres blanches... Mais ces conditions "rudes" ne font pas perdre au site sa magie, je crois que jamais je n'avais pu autant me mettre "dans la peau" d'un habitant de la cité dans l'Antiquité (la visite des maisons en terrasse - ticket à payer en supplément- est ici un vrai plus! sans compter que ce site là est protégé par un toit donc ombragé et qu'une bonne partie des visiteurs le "zappent" et donc qu'il y fait bien plus calme...) Et on imagine que c'est aux habitants de ces maisons que s'adressait Saint Paul dans ses lettres aux Ephésiens...

 Et donc, après la culture, la nature dans ce magnifique parc naturel (proche de Kusadasi), juste en face de l'île grecque de Samos, presque accessible à la nage! Lui aussi bien plus fréquenté que les environs de notre location, mais suffisamment grand pour qu'on y trouve une petite crique ombragée rien que pour nous, à l'eau transparente et turquoise...
 Allez, un petit shoot de la lumière qu'il y a sur ces photos, et on va avoir le courage de démarrer, non?



vendredi 21 août 2015

Une maison en Turquie

 Une maison pour s'y poser et s'y reposer, pour bouquiner, écouter de la musique, se refraîchir dans la piscine (commune), et préparer de bons petits plats...
Maison trouvée cette année par l'intermédiaire de air*bnb : après avoir beaucoup cherché, on s'est rendu compte qu'il y a peu d'offre de location de saison en Turquie (rien à voir avec l'Italie...)
 La maison était grande et confortable, avec une jolie vue sur le lac et une grande piscine à partager, située à quelques encablures d'Izmir, pas trop loin des grands sites que nous voulions visiter et à un quart d'heure en voiture de la mer.
Cette région n'est guère touristique (hors tourisme turc des citadins d'Izmir qui viennent se mettre au vert), et si nous avons été superbement accueillis partout, nous avons dû souvent faire preuve d'ingéniosité pour communiquer dans les restaurants ou les commerces ! (même le "minimum" d'anglais n'est souvent pas compris du tout, et même si après quelques jours je pouvais dire en turc "bonjour", "au revoir" et "merci" - Félix a appris ces mots là aussi et attendrissait aux larmes nos interlocuteurs s'il les prononçait...)
L'anecdote la plus mignonne est sans doute celle du resto du dernier soir, pas loin de la maison, choisi un peu au hasard... où nous avons été accueillis avec des grands sourires et l'enthousiasme de toute la famille, toutes générations confondues... et puis une dizaine de minutes plus tard, la patronne arrive avec un téléphone portable, fait comprendre à mon homme que la communication est pour lui... et c'était son frère à elle, qui baragouinait juste assez d'anglais pour nous demander ce que nous voulions manger ;-)



 Le jeu préféré du séjour : le Félix-Ball (c'est Félix qui EST la balle ;-) )
Les grands ont bravé les broussailles et les barbelés pour aller se baigner au lac, bien sûr.
Après réflexion, nous avions emmené un copain de Gilles en vacances... et ça s'est super bien passé! Ca permet de réajuster les équilibres familiaux et le grand était de bien meilleure humeur que l'an dernier en Italie... (Toujours se rappeler que les ados ont besoin de temps "pour ne rien faire"... et après tout c'est ça aussi les vacances, même pour nous c'est un bon rappel!) 

J'en ai profité pour bouquiner moi aussi (j'avais chargé la liseuse avant de partir, cette année la consigne c'était "petits bagages"... et j'avais réussi à faire passer malgré tout la nappe en lin et le hamac...!), et j'ai donc lu :
"Passé imparfait" de Julian Fellowes **
"Les gens heureux lisent et boivent du café" de Agnès Martin-Lugand *
"The remains of the day" (en VO) de   Kazuo Ishiguro ****
"Dora Bruder" *** et "Rue des Boutiques obscures" **** de Modiano (je n'avais jamais ouvert un de ses livres : eh bien j'avais tort!)
Pendant que l'homme lisait "Middlesex" de J. Eugenides, qui parle justement (entre autres...) de l'histoire de la région où nous étions en vacances !
Romane a lu trois Harry Potter et deux Tobie Lolness, Martin "L'élégance du hérisson"... et pour Félix on avait emmené une petite sélection de Pomme d'Api et de petits albums... Le grand n'a rien lu je le crains... Lui l'ancien grand lecteur... Bah peut être ce goût lui reviendra plus tard?